Blogue

Retour aux articles
2 septembre 2012 Philippe Dancause

La question à 100$ : Qu’est-ce qui nous différencie des autres conseillers?

Qu’est-ce qui différencie Dancause des autres cabinets ?  Pourquoi faire affaire avec vous ? Êtes-vous meilleurs que les autres conseillers en stratégie d’affaires ?

Ce sont les questions qu’on nous pose le plus souvent et, soyons francs, nous y avons souvent répondu par des généralités. Nous avons donc pris la décision de s’y arrêter et surtout d’apprendre des commentaires de nos clients. Voici donc notre première réponse « réfléchie » à ces questions!

Débutons par une réponse à la question « êtes vous meilleurs que les autres » : des fois oui, des fois non!

Nous sommes bons quand :

  • il y a un « fit » avec l’entreprise cliente, les dirigeants et leurs équipes
  • nous avons les expertises précises pour le mandat et le défi du client
  • nous avons le temps de bien faire les choses
  • nous pouvons travailler sur les vraies causes, pas les symptômes
  • le client a du temps et qu’il participe au mandat : il doit en ressortir plus compétent et meilleur leader!

C’est aussi simple que ça!

Oui, mais en quoi sommes-nous vraiment différent des autres cabinets ?

Ce sont nos clients qui nous ont donné des réponses à ces questions (les autres voient souvent mieux que nous ces choses-là!).

  1. Premièrement, ce n’est pas en lisant la liste de nos services que nos clients comprennent ce qu’on amène de plus! C’est au quotidien en voyant la passion que nous avons pour leur entreprise et leurs projets!  (Même plusieurs années après avoir travaillé pour certains clients, on parle de leurs produits avec fierté, comme s’il y avait un peu de nous là dedans!)
  2. Nous savons réfléchir à haut niveau tout en « se mettant les mains dedans ». On travaille avec des principes et des processus. Toutefois, il faut aussi savoir atterrir dans les opérations ou encore marcher le terrain pour voir la réalité concrète. On est dans les réunions où il faut avancer même dans un monde imparfait!On est aussi là longtemps après le « grandes rencontres de planification » : on s’implique dans les projets qui suivent (vous n’avez pas de métho de gestion de projets, on vous en propose une et on vous forme!). C’est là que les interventions de certains cabinets qui « animent » des réflexions stratégiques arrêtent. Mettez-les au défi!
  3. Plusieurs cabinets utilisent des seniors pour développer les mandats et animer les principales réunions tout en confiant le travail d’arrière-plan à des juniors. Nous avons évidemment une équipe de soutien. L’implication de nos séniors est toutefois BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE que notre concurrence. Nos intervenants sont des praticiens expérimentés qui savent développer des affaires. Pas des développeurs d’affaires expérimentés qui savent animer des mandats…
  4. Nous refusons la complaisance, au risque de choquer un peu… Certains diront que c’est un défaut, mais nous avons une certaine intolérance pour la bêtise. Et ce n’est pas parce qu’un dirigeant la dit qu’elle est plus acceptable .
  5. Les ratios d’heures changeables attendus de nos consultants sont inférieurs à tous les grands cabinets. Résultat: Nous n’acceptons que les mandats qu’on pense  pouvoir faire et vous avez toute notre attention. Si vous n’avez jamais travaillé pour un grand cabinet, ça ne veut probablement rien dire pour vous. Si c’est le cas, vous savez ce que ça veut dire!
  6. On cherche des clients, pas des mandats. C’est le projet d’entreprise et le rêve de ses dirigeants qui nous intéresse. Les mandats sont des moments pour travailler en partenariats à l’avancement du « grand projet ». En d’autres termes, on n’est pas une machine à aligner les mandats d’où qu’ils viennent.
  7. On n’a pas toutes les réponses et toutes les réponses ne sont pas bonnes pour tout le monde! Les mandats où nous intervenons sont complexes. Il est utopique de penser qu’une réponse simple existe, prête sur une tablette. Nous développons avec les participants des processus qui nous permettent ensemble de trouver les meilleures réponses possible pour l’entreprise. On a appris à se méfier de ceux qui ont des réponses toutes faites…

Ces lignes peuvent paraître un « pitch de vente » (un peu, c’est vrai!). Elles représentent cependant ce que nos clients nous disent lorsqu’ils nous comparent avec d’autres. Il n’y a qu’eux qui peuvent le faire, car avouons-le, on n’engage pas souvent nos concurrents pour faire des mandats!

Ceci nous confirme une chose : la seule façon pour un futur client de nous découvrir est de nous inviter quelques heures pour réfléchir ensemble à son défi.

De cette façon :

  • Nous pouvons comprendre leurs réels défis et commencer à imaginer ensemble des approches possible
  • Ils peuvent nous connaître et voir s’ils ont le goût de travailler avec nous
  • Nous pouvons les connaître et voir si nous avons le goût de travailler avec eux (on ne peut pas être bon si ce n’est pas le cas!!)

Nous sommes convaincus, il n’y a pas 2 heures de mieux investies pour nous ou pour le client!

Crédit photo : Marcos Luiz Photograph

Travailler avec nous