Billets

La veille stratégique : un outil désormais indispensable pour votre entreprise

 

Depuis quelques décennies, la veille stratégique est devenue une activité à la mode dans presque toutes les grandes organisations. Nous savons tous que c’est important de faire de la veille, toutefois, nous ne savons pas comment et dans quel but la faire. Nous observons également que cette activité est généralement peu structurée dans les entreprises de sorte qu’il est difficile d’en percevoir les retombées positives.

Lors d’un récent billet, nous avons parlé de l’importance d’investir dans la veille stratégique et comment cela pouvait aider les entreprises à prendre de meilleures décisions. Aujourd’hui, nous vous parlons des conditions de succès pour mettre en place une veille stratégique efficace pour votre organisation.

Qu’est-ce que la veille stratégique ?

La veille stratégique est une activité structurée qui se fait en continu et qui permet à une organisation d’ouvrir ses yeux et tendre l’oreille sur les changements qui surviennent dans son environnement externe. Ainsi, grâce à une veille efficace, l’organisation peut détecter l’arrivée d’un nouveau concurrent ou l’acquisition d’un concurrent par une autre entreprise ou les changements majeurs chez un concurrent en particulier, les grandes tendances qui vont affecter son industrie, les nouveautés technologiques qui touchent directement son secteur d’activités à plus ou moins court terme, les changements réglementaires et législatifs, les opinions et les commentaires à son propos ou sur sa marque de commerce, les changements importants qui surviennent chez ses plus importants clients, etc.

Pourquoi faire de la veille stratégique ?

Parce qu’il y a de bonnes chances que vos concurrents le fassent et qu’ils aient une longueur d’avance sur vous !  La veille stratégique assure un contact en temps réel avec ce qui bouge dans votre marché. Elle permet aussi de conserver ou bien d’accroître ses parts de marché en identifiant des opportunités et des signaux faibles et par le fait même, d’éviter qu’un de vos concurrents profite avant vous de ces opportunités. Concrètement, la veille stratégique permet, entre autres, de suivre :

  • les ajouts de nouveaux produits de vos concurrents;
  • les changements sur les sites Web de vos concurrents;
  • les articles pertinents dans votre industrie;
  • l’évolution chez vos clients et vos fournisseurs;
  • les tendances lourdes dans votre marché;
  • les signaux faibles qui ne doivent pas échapper à votre attention;
  • ce qui se passe chez vos clients les plus importants et chez les clients de vos clients;
  • suivre de près l’évolution des technologies pertinentes à votre entreprise;
  • suivre les tendances qui ont des influences significatives chez vos clients.

Quelles sont les conditions de succès pour mettre en place une veille stratégique efficace ?

Un certain nombre de conditions doivent être réunies afin de mener un projet de veille stratégique. En voici quelques-unes :

1.  Le projet de veille doit provenir de la haute direction

Si le projet de veille n’est pas initié ou souhaité par la haute direction de votre organisation, il n’y aura peut-être pas suffisamment d’énergie investie pour que le projet de veille puisse donner tous ses bénéfices.

2.  Il faut utiliser les bons outils

Plusieurs outils existent pour faire une veille stratégique de façon structurée. Au-delà des Google Alerts qui vous permettent de suivre des mots-clés, il faut pouvoir regrouper toute l’information autour d’un seul outil. Il n’est pas toujours nécessaire de dépenser une fortune.

3.  Réduire la quantité d’information et augmenter la pertinence

Un des objectifs de la veille stratégique est de réduire la quantité d’informations reçues (et non l’augmenter). Cela peut sembler un peu paradoxal, mais en augmentant la pertinence de l’information reçue, nous réduisons la quantité d’information superflue.

4.  La veille doit être réalisée en équipe

La puissance de la veille stratégique est décuplée lorsqu’elle est réalisée par une équipe qui s’approprie l’information. Cela permet aussi de contextualiser l’information et de favoriser le partage à travers votre organisation.

 5.  Il faut bien identifier nos besoins en information

Afin de maximiser les retombées de la veille stratégique, il faut partir avec un plan clair de l’information qui nous intéresse. Sans une clarté dans nos sujets de recherche, c’est un peu comme partir à la pêche au hasard !

 6. Il faut « donner du sens » à l’information

L’expression anglaise make sense est pertinente ici : une information, sans lui donner un sens ou une utilité, n’est qu’une information. Il faut donc prendre l’habitude de se poser les questions suivantes : quel sens doit-on donner à cette information et en quoi est-elle utile pour nous ?

 7.  Il faut partager l’information et l’intelligence de marché

L’utilité principale et finale de la veille est de partager l’information auprès des bonnes personnes. Qui doit savoir quoi ? Quelle information est cruciale pour une personne, mais inutile pour quelqu’un d’autre ?

Il y a de nombreux avantages à la veille stratégique, mais encore faut-il qu’elle soit implantée correctement et qu’elle puisse bénéficier à l’ensemble de l’organisation.

 

 

Si vous souhaitez en discuter ou encore connaître des outils qui vous permettraient de réaliser un projet de veille dans votre entreprise, contactez-nous !

Publier un commentaire :